Le Fort de Galle

Le fort de Galle d'une superficie de 36 ha est entièrement classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1988. Il date de l'époque hollandaise (construit au XVIIe), rues pavées animées, bâtiments coloniaux, hôtels de charme, boutiques de qualité, petits restaurants ou café... la plus charmante ville du pays à visiter absolument lors de votre voyage au Sri Lanka !

La ville de Galle, prononcez "Gôl" à l'anglaise ou bien "Gallé" à la Sri Lankaise, est surtout connue pour sa ville fortifiée . Elle est considérée comme le plus grand fort hollandais conservé au monde et la plus grande forteresse construite en Asie par les colons Européens.  Le Fort de Galle se visite très facilement à pied. Nous vous conseillons pour cela de télécharger l'application  Visit Galle (iOS / Android). Cette application a été réalisée par Yusit, une entreprise française qui met en valeur le patrimoine historique, en partenariat avec la Galle Heritage Foundation et est donc entièrement en français. Une fois téléchargée, elle peut être utilisée hors-ligne. Choisissez votre parcours puis partez à la découverte de la plus belle ville du Sri Lanka !

Galle - Musée de la marine

Un peu d'Histoire

Galle a toujours occupé un poste important en tant que port marchand dans l'histoire Sri Lankaise. L'ère coloniale de Galle commence en même temps que celle du Sri Lanka en 1505 lorsque le roi de Kotte, demande de l'aide au Portugais pour chasser les marchands Maures. A la suite de cela, les portugais décident de s'installer sur les côtes du Sri Lanka et notamment à Galle. En 1638, le roi de Kandy, Rajasinghe II, signe un traité avec les hollandais pour chasser les portugais. Le fort est pris par les hollandais après une violente bataille en 1640. L'Histoire se répétant, les hollandais prennent ensuite le contrôle de presque toute l'île, sauf du royaume de Kandy. Enfin, en 1796 la Hollande cède la ville de Galle aux Anglais suite à sa défaite dans les guerres Napoléoniennes. Les britannique ajouteront au de nouveaux bâtiments au Fort sans détruire les structures Hollandaises.

Vieille entrée Galle

Début de la visite

Pour commencer, le mieux est de vous rendre à la vieille entrée du Fort. Elle traverse le rempart à travers le musée d'archéologie maritime. Elle fût construite par les hollandais. A l'origine la porte était plus étroite et les armoiries de la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales (Vereenigde Oostindische Compagniese) trouvaient sur la face extérieure. A leur arrivée, les Britanniques l'agrandirent, déplacèrent les armoiries hollandaises sur la face intérieur et les remplacèrent par les leur.  Rendez-vous ensuite jusqu'au Fort Noir. Ce fort fût le premier construit sur le rocher de Galle et 1517. Il fût par la suite renforcé pour faire face à la menace des hollandais.

Dutch Hospital de Galle

Le Dutch Hospital

Après le Fort noir, vous continuerez la visite en passant devant le palais de justice de Galle puis devant le Bastion Akersloot (aujourd'hui dans une propriété privée). Le Dutch Hospital (Hôpital Hollandais) d'origine fût détruit par les britanniques en 1796. Ces derniers construisirent à la place une caserne qui fût ensuite de nouveau allouée au domaine médical. Aujourd'hui ce bâtiment à été rénové et transformé en zone de restauration. La vue sur la baie de Bonavista depuis le Bastion de l'Aurore est sublime. Vous apercevrez en face, du côté d'Unawatuna la "Peace Pagoda", l'une des quatre comme celle-ci offertes par les japonais au Sri Lanka.

Le Phare de Galle (Fort Lighthouse)

En continuant par le rempart vous arriverez sur la petite plage du Fort (Lighthouse Beach), cette plage est surtout fréquentée par les locaux en raison du peu de profondeur de l'eau et des faibles courants. Elle est surplombée par le fameux phare de Galle culminant à 18m. Ce dernier servait à prévenir les bateaux des dangereux récifs entourant le Fort. Le Bastion de Point Utrecht sur lequel est construit le phare fût un point stratégique de la défense non seulement du fort mais aussi de tout le Sri Lanka pour les Hollandais. Derrière le Phare se trouve la Mosquée Meeran Jumma. Cette ancienne église construite par les hollandais fût convertie en mosquée en 1904.

Le Bastion Flagrock

Ce Bastion était, avant la construction du phare, un moyen d’indiquer aux navires la présence de récifs. Des drapeaux étaient hissés pour communiquer avec les bateaux et un pilote connaissant la baie était envoyé à bord. Par la suite le premier phare du Sri Lanka fût construit en 1848 sur ce promontoire rocheux. Ce dernier brûla en 1936 à cause de l’alimentation au gaz et au kérosène des lumières. Le nouveau phare (celui de Point Utrecht) fût construit en 1939.

Remparts de Galle

Les Remparts

Les remparts offrent une agréable promenade tout autour du Fort. La partie nord de ces remparts est la plus impressionnante avec les Bastions de la Lune, de  l'Etoile et du Soleil. Le Bastion de l'Etoile, le plus à l'est, comptait jusqu'à 6 canons et c'était la plus grande poudrière du fort. Il permettait de lutter à la fois contre les dangers venant de la terre et de la mer. Celui de la Lune au milieu est le plus grand de tous. Il compta une vingtaine de canons permettant de couvrir  la plage allant du Bastion de l'Etoile à celui du Soleil. Un tunnel à  l’intérieur permettait de rejoindre la poudrière du Bastion de l'Etoile. Enfin, construit en 1620 par les portugais, le Bastion du Soleil fût le théâtre de combats sanglant pendant la prise du fort par les hollandais en 1640. Il comptait une quinzaine de canons jusqu'au milieu du 18ème siècle.

Centre ville de Galle

Le centre ville

Après cette ballade sur les remparts, il est maintenant temps d'aller vous perdre dans les ruelles de Galle. Il fait bon flâner de les rues ombragées et chargées d'histoire du fort. Les nombreuses boutiques proposant toutes sortes de produits artisanaux vous permettront de faire le plein de souvenirs avant votre retour. Allez faire un tour au Stick No Bills pour des cartes postales et des posters d'époques, ou au Barefoot pour des produits de l'artisanat Sri Lankais. Les gourmets trouverons leur bonheur. Le Hoopa's, la Galle Heritage Cafe et le Pedlar cafe sont quelques unes des bonnes adresses que l'on peut y trouver.

Infos pratiques :

  • La visite du fort dure entre 1/2 journée et 1 journée en fonction de votre rythme
  • Possibilité de louer un vélo pour visiter le fort et alentours :
  • Le fort se visite très bien à pied. Aucun besoin d'un tuk-tuk pour vous déplacer dans le fort.

About

Vivamus vel sem at sapien interdum pretium. Sed porttitor, odio in blandit ornare, arcu risus pulvinar ante, a gravida augue justo sagittis ante. Sed mattis consectetur metus quis rutrum. Phasellus ultrices nisi a orci dignissim nec rutrum turpis semper.